Red Son : Staline s’est fait un super pote.

Red Son

Deuxième petite chronique “comics” sur le blog après le très apprécié Old Man Logan, voici donc mon ressenti sur Red Son. Encore un récit à classer dans la catégorie “What if”. En effet, il est question de réinventer les origines de Superman. Comme si on déplaçait son pion sur l’échiquier de la planète DC et qu’au lieu de le placer sur les États-Unis, dans la petite bourgade de Smallville, on décidait de voir ce que le petit Kal-L deviendrait en ayant atterri dans la campagne soviétique. Et pour le coup Mark Millar s’en sort très bien.

Nous nous retrouvons face à un Superman 200% soviétique, voir même plus que Staline lui même. Il a des idéaux et il compte bien mettre ses pouvoirs au profit du communisme. Gardant pourtant sa soif de justice et de droiture qui caractérise le Superman original (il sauve tout le monde sans se soucier du camp), il n’hésitera pas, à “obliger” les gens d’épouser sa cause quitte à devenir une sorte de Big Brother et ainsi s’attirer les foudres des moins “dociles”. Voilà pour le gros de l’histoire car je préfère ne pas trop en raconter. On y retrouvera par ailleurs d’autres héros de l’univers DC, eux aussi revisités. Il est tout aussi amusant de voir comment évoluent les personnages que côtoient le Superman US habituellement (Lois, Jimmy, Perry, Luthor, …) mais cette fois ci sans lui et surtout face à la menace qu’il représente à leurs yeux étant de l’autre côté. Car bien évidemment, en pleine guerre froide, avoir un supermec dans ses rangs ça donne un énorme avantage face à l’ennemi. C’est encore plus intéressant car depuis toujours Superman c’est un symbole fort de la pop culture américaine comme Captain America chez Marvel. Donc, de le voir en représentant du camp adverse s’avère passionnant.

The Watcher Cover de Red Son planche

Côté dessin, Dave Johnson et Kilian Plunkett réalisent du très bon travail. L’ambiance de propagande soviétique qui en ressort correspond bien aux propos et aide à nous plonger dans le récit. Ce qui en fait aussi un très bel ouvrage pour les collectionneurs. Les illustrations (couvertures) sont magnifiques. Bref, voilà, merci encore Supaseb pour ce on-shot, je l’ai vraiment apprécié.

So… next !

5 commentaires

  1. supaseb
    Publié le 2 mars 2012 à 19:37 | Permalien

    j’en connais un qui te le taxer…

  2. supaseb
    Publié le 2 mars 2012 à 19:37 | Permalien

    qui “VA” te le taxer

  3. seedreeks
    Publié le 2 mars 2012 à 19:39 | Permalien

    Quand tu veux !

    Critique à venir : Spiderman le Cauchemar.

    Pour Secret Invasion, je vais attendre les “add-on”

  4. JH
    Publié le 3 mars 2012 à 11:22 | Permalien

    Deuze pour te taxer ton one-shot !

  5. SeeDreeks
    Publié le 5 mars 2012 à 10:52 | Permalien

    Ok réservé ! Il est dispo de toute façon.