The D7000 : review of my third baby !

Mon précieux !!!

27 juin 2011, ça y est, il est arrivé. 780g une fois chargé de son chargeur et d’une carte mémoire. Mon D7000 est désormais entre mes mains. Au revoir mon cher D60, pendant ces 3 années tu m’auras bien servi. Tu auras immortalisé mes voyages (Japon, Italie et Canada) et plus important encore les naissances de mes 2 petits amours Chenti et Kalya. Pour tout ça, je ne pourrais jamais t’oublier mais crois moi, je te laisse entre de bonnes mains avec de bons moments à shooter en perspectives.

Passé cette minute sentimentale, je vais donc vous parler dans le long texte qui va suivre du D7000. De ma première prise en main à sa comparaison avec mon D60 en passant par mes premières photos. Au programme, l’objectif que j’affectionne le plus pour le moment, mon 35 mm f/1.8 et je devrais pouvoir exploiter un peu mieux les possibilités de mon flash SB-900 donc là encore je m’y attarderais un peu. Vous voilà prévenus, ma review peut commencer.

1/ Présentation et arguments vs D60

Alors au premier abord, le D7000 est plus imposant que mon D60. Mais très vite on se rend compte qu’il tient bien en main et qu’il n’est pas si lourd que ça. Bref on s’y habitue vite. Niveau batterie, on change et c’est bien dommage car je n’ai pas pu récupérer la deuxième batterie de mon D60. Il va donc falloir que j’investisse à l’avenir car en avoir un jeu de deux est super pratique. Sur les trappes, on observe aussi pas mal de changements : d’une part il y a donc cette fois deux logements pour carte SD, alors que de l’autre côté c’est toute une connectique standard qui est désormais couplée à la HD (HDMI). Mais revenons sur la car SDx2. Premièrement, on se dit chouette ça peux doubler la capacité de stockage. Ensuite, on se rend compte qu’on peu aussi mettre les jpeg sur une pendant que les Raw s’enregistrent sur l’autre. Enfin, on peut utiliser la deuxième carte comme sauvegarde “miroir” de la première. Pour moi, il manque une fonction dans ce jeu à deux carte, c’est la possibilité d’enregistrer les images d’un côté et les films de l’autre.  Bon même si je pense faire rarement des films, je n’aime pas avoir jpeg et mov mélanger lorsque j’importe le tout.

Mon D7K Connectiques, dont le HDMI Les 2 slots SD

Enfin pour finir sur le visuel, il y a du changement puisque le D7K reprend l’ergonomie du D90 qui était déjà bien différente que celle du D60. On gagne énormément de raccourcis qui facilite la vie. plus besoin d’aller fouiller dans les menus pour régler les iso par exemple. Et croyez moi, à l’usage c’est super pratique. De plus, les infos se retrouvent maintenant sur un petit écran à cristaux liquides au-dessus du boitier ce qui s’avère des plus utiles. Surtout que lors de la prise de vue “normale” l’écran LCD est éteint à l’inverse du D60. Ce qui permet de garder les infos tout en économisant de l’énergie. Mais cet écran a tout de même un rôle autre que visionner les images prises par la suite. En effet, on peut aussi l’utiliser à la place du viseur traditionnel grâce à la fonction “LiveView”. Celle-ci est par exemple appréciable pour la capture des films.

Côté menu, c’est bien fouilli ! il y a encore là une multitude de menus et sous-menus. Le D7K est entièrement paramétrable. Ce qui peut faire fuir le novice comme moi. Il paraît que pour exploiter au mieux son boitier et obtenir une images nickel, il faut le régler aux petits oignons. Je vous avoue y avoir touché un peu mais, encore une fois, c’est à l’usage que je verrais ce qui me convient. Et puis je n’ai pas encore assez l’œil pour faire un comparo précis d’un cheveux de réglage à l’autre.

Voilà pour la présentation, passons maintenant à plus concret.

2/ Premières photos

Prendre des photos avec mon D7K est un vrai bonheur. N’empêche qu’au début, je regrettais presque mon D60 beaucoup plus facile à apprivoiser. Mais à force de prendre des photos et de trouver mes marques, mes réglages, je sais que je ne reviendrais pas en arrière. Voici donc quelques images prises lors de mes premiers instant avec le D7000. De plus, je vous invites à regarder mes articles précédents (Mariage de Tsi et Tou, …)  et les suivant qui ont été pris dernièrement au D7K toujours avec mon 35mm.

On débute avec du lieu, du détail, …

Feuilles d'oliviers Profondeur de champs dans la cage d'esacliers Photo corrigée avec le D-Lightning de l'appareil
Détail d'une grille Mes compagnons de dur labeur Mon quartier pro !
La Bourse testD7K14 Ma résidence

Passons à mes premiers portraits et mes premières émotions capturées par mon nouveau joujou :

JB from TV Guests Silence ça bosse ! La Reine du studio
Bridget et Kalya Le premier sourire de ma fille Chenti et sa balayette
Toujours les mêmes ! Chouuuuuuuuuuuuu ! Gros plan du fils ! rooh ses yeux !
Chouuuuuuuuuuuu 2 ! Bisouuuu ! Kalya @ home

3/ Et mon SB-900 dans tout ça

Encore une grosse différence avec le D60, le D7K prend en charge la plupart des fonctions du SB-900. Pour le moment, par contre, je ne vais pas m’y attarder car je ne maitrise pas du tout le flash encore. Mais une fonction que je trouve bien sympa est la possibilité de commander mon flash à distance. Ce qui permet des fantasies et des éclairages décalés. Voici quelques exemples mais aussi quelques délires avec le flash qui eux par contre aurait pu être réalisés avec un D60.

Ici, le flash de l'apareil + le SB900 que je tiens dans ma main. Sur celle-ci, juste le SB-900 posé sur la table basse. Mon précieux !!!
Pose longue, flash dans la main, déclanchement manuel. Mais ça marche moins lorsqu'on est entouré de murs blancs. Pas de flash mais ça faisait parti des délires du soir.

4/ Verdict

Pour conclure je dirais que ce boitier est vraiment sympa même s’il mérite un peu de temps d’adaptation. Il fera certainement peur au débutant à qui je conseille de commencer par un D3100 ou un D5100 avant d’investir dans un D7000 beaucoup plus cher et qui peut vous décevoir si vous n’allez pas plus loin que la prise de vue automatique. Moi perso, je prends mon pied dessus. Et je suis toujours à la recherche de nouvelles photos à prendre. D’ailleurs je fais un appel ! ceux qui veulent faire une sortie photos un dimanche dans les semaines qui viennent je suis partant ! Sur Paris, il y a de quoi faire.

Peace !

6 commentaires

  1. Publié le 18 juillet 2011 à 9:45 | Permalien

    Partante pour un dimanche photo a Paris ! :)

  2. seedreeks
    Publié le 18 juillet 2011 à 11:13 | Permalien

    Heureusement que tu es là pour lire mes posts ^__^
    Pour un dimanche “photo” on va essayer de se faire ça en Août. En juillet je suis déjà bien pris le week-end. Et puis ça serait bien que Seb soit “in” !

  3. Publié le 19 juillet 2011 à 1:01 | Permalien

    Ouais t’es un fuckin bourgeois ! Enfin le post sur le D7k !

  4. seedreeks
    Publié le 20 juillet 2011 à 1:21 | Permalien

    @ JH : je sais je t’ai fais attendre, mais le voilà mon post. Bon à part dire que je suis un bourgeois tu n’a rien d’autre à dire ? des questions ? des compléments d’informations ? pfff je te jure, aucune interactivité, aucune discussion de lancée… hé hé

  5. chivo
    Publié le 24 juillet 2011 à 21:33 | Permalien

    ça a l’air de déchirer ta petite bestiole, il me faudra un petit briefing photo avant que je ne parte en chine, que je foire pas mes photos et que surtout tu me files quelques “tricks”

  6. Publié le 24 juillet 2011 à 23:01 | Permalien

    Ouaip quand on se verra on en parlera avec plaisir. Mais tu compte investir das un reflex ? tu me diras, à Pekin tu risque d’en trouver pas trop cher. Même niveau objectif… huum hummm, il va falloir qu’on parle nous ah ah ah