Archives du : 24 mai 2012

Secret Invasion : en vert et contre tous !

À la fin de Civil War, j’ai eu très envie de continuer l’aventure Marvel avec Secret Invasion. Mais finalement je me suis fais les World War Hulk (toujours grâce à Supaseb). Il se trouve que dans les comics qu’il m’a passé pour l’occasion se trouvait le prologue de S.I. et ça m’avait bien mis l’eau à la bouche. Alors évidemment, lorsque j’ai vu cette édition deluxe de Secret Invasion à Virgin, je me suis jeté dessus. Mais alors quand n’est-il vraiment ?

Secret Invasion Cover

L’histoire de ce crossover est plutôt intéressante et complètement “what’s the fuck?”. Imaginez plutôt. Lors d’une mission lambda, les Secret Avengers se retrouvent confronté à Elektra. Bien sûr, ils en viennent à bout. Sauf qu’une fois morte, celle-ci s’avère être un Skrull. Comment cela est-il possible ? Même le flaire légendaire de Wolverine n’a pas pu dévoiler la supercherie. Combien sont-ils alors à avoir pris la place des super-héros ? depuis quand ? Commence donc une grande vague de paranoïa qui envahi l’univers Marvel et qui sera l’occasion d’affrontements gigantesques.

Qui est qui ?

En gros, il arrive pas mal de choses qui expliquent le comportement passé de certains ou au contraire ne l’expliquent pas (ex : Iron Man – Civil War). Et autant les personnages sont perdus, autant le lecteur aussi. Il faut avouer que c’est un grand bordel qui se met en place et je trouve que ça va beaucoup trop vite. On arrive vite à la conclusion de l’histoire sans vraiment avoir eu le temps à la réflexion. Les bonnes idées sont là, mais elles se retrouvent mal expliquées ou mises en scène. Enfin c’est très personnel. J’ai eu un peu de mal avec ce crossover de la Maison des Idées.

Bordel Invasion

Après niveau graphique c’est plutôt réussi voir même très beau pour certaines planches. Leinil Francis Yu nous offre un beau boulot. C’est plutôt du côté de Bendis que je me plains. Alors bien sûr je pense qu’il faudrait que je me procure toutes les histoires qui se sont passées à côté au même moment pour avoir un œil sur toute la saga. Je pense entre autre à une édition Monster qui était sortie chez Panini. (Seb si tu m’entends il me semble que tu as des choses pour moi).

Skrull Powa!

Pour finir, même si je suis un peu déçu, la fin m’a tout de suite donné envie de voir les prochains grands rendez-vous Marvel. Car suivra Dark Reign et Siege qui je suis sûr me donneront envie de lire Fear Itself qui lui me donnera envie de lire Avengers VS X-Men qui lui ne me sera accessible que si je me refais toute la sage X-Men depuis Second Coming qui lui sera plus accessible si je lis la saga Messiah Complex. Et merde, finalement je ne vais pas m’en sortir, moi qui pensait être sevré.

À suivre la critique de Spiderman : Le Cauchemar (Edition Deluxe)